Le bien être au travail et vous

Updated: Jan 12


Qu'est ce que le bien-être au travail ?


La notion de bien-être au travail est un concept englobant, de portée plus large que les notions de santé physique et mentale. Elle fait référence à un sentiment général de satisfaction et d’épanouissement dans et par le travail qui dépasse l’absence d’atteinte à la santé.

On peut citer la définition officielle de l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé qui dit : “Le bien-être au travail est un état d’esprit caractérisé par une harmonie satisfaisante entre d’un côté les aptitudes, les besoins et les aspirations du.de la travailleur.se et de l’autre les contraintes et les possibilités du milieu de travail”.

C’est donc une considération et une préoccupation aussi bien des conditions de travail (sécurité des locaux, ergonomie du poste de travail…) que de l’ambiance qui règne au sein de l’entreprise, et donc les relations entre collègues et avec leur hiérarchie.




Où en est le bien-être des salariés en France ?


La crise sanitaire a eu un impact majeur sur le bien-être des salarié.e.s. La santé physique et psychologique des travailleur.se.s se dégrade depuis un an et demi. Les burn-out explosent et la détresse psychologique est très élevée, selon le baromètre de la santé psychologique des salarié.e.s français, réalisé par OpinionWay au printemps 2021. Voici les principaux enseignements de cette étude :

  • Le taux de burn-out a doublé en un an, culminant à 2 millions de personnes en burn-out sévère ;

  • 44% des employé.e.s sont en détresse psychologique (-1 point par rapport à mars 2021) ;

  • 40% des personnes interrogées affirment avoir des problèmes de sommeil, 37% des douleurs et tensions musculo-squelettiques, 19% des problèmes digestifs, 26% des maux de tête et 10% des nausées ;

  • Par ailleurs, entre octobre 2020 et janvier 2021, le nombre de recherches de psychologues ou psychiatres a été multiplié par 2 sur Doctolib.

  • Malheureusement, 6 salarié.e.s sur 10 estiment que leur direction "ne se rend pas compte de l'état psychologique des employé.e.s et n'agit pas en fonction". Pourtant 80% des salarié.e.s français attendent que leur entreprise joue un rôle pour leur bien-être.


Pourquoi le bien-être au travail est-il si important ?


  • L’impact sur les RPS

Développer une politique de bien-être en entreprise permet de réduire les risques psychosociaux (RPS) que peuvent développer les employé.e.s, tels que le stress, burnout, harcèlement moral etc. Ces RPS peuvent, notamment, se traduire par l’expression d’un mal-être ou d’une souffrance au travail, des conduites addictives et une dégradation de la santé physique et mentale.



  • L’importance de la satisfaction au travail

Dans les enquêtes des dernières années, le bien-être est très souvent l’aspect le plus valorisé par les actifs français quand on leur demande ce qui leur importe au travail ; de plus en plus de diplômé.e.s cherchent davantage à s’épanouir au travail plutôt que de ravir les postes les plus prestigieux et rémunérateurs.


Un sondage réalisé par PageGroup en 2018 a montré que 96% des personnes en recherche active d’emploi privilégient l’ambiance au travail et les relations avec les collègues dans le choix de leur nouveau poste alors qu’elles ne sont que 68% à privilégier la rémunération pour leur prochaine opportunité professionnelle.

Et cet état de fait se vérifie aussi chez les nouvelles générations : d’après une enquête de 2017 réalisée par AssessFirst, deux tiers des jeunes de moins de 25 ans (69%) préfèrent rester dans une entreprise où ils se sentent bien plutôt que de partir ailleurs pour gagner plus. Plus d'infos et de chiffres ici.


  • Le bien-être, un enjeu pour les entreprises

Si la question du bien-être au travail est de plus en plus fréquente ces dernières années, elle se pose en réalité depuis les débuts du taylorisme. Il y a toujours eu l'idée que les salarié.e.s bien dans leur peau sont plus productif.ve.s que ceux qui sont malheureux.

Le bien-être est donc également un point stratégique pour l'entreprise. En effet, le bonheur des salarié.e.s a un impact direct sur leur motivation. De nombreuses études ont confirmé que le bien-être en entreprise booste la productivité, ainsi que la loyauté des employé.e.s.

L’amélioration des conditions de travail aide aussi managers et directions à faire chuter le taux d’absentéisme et à lutter contre l’épuisement professionnel(burn-out) et la démission intérieure (brown-out), ainsi que de réduire le turnover et donc d’améliorer le taux de rétention dans l’entreprise. Plus d'infos ici.



Différentes approches pour développer le bien-être au travail


La 1ère approche peut paraitre superficielle mais elle a cependant un réel impact positif sur le bonheur des employés. Il s’agit par exemple de la tendance du Flex-office, c’est-à-dire l’absence d’attribution d’un poste de travail précis à un salarié, et permet donc de changer d’espace selon ses tâches et ses missions et ses envies : bureau libre, salle de coworking, ou encore canapé, pouf moelleux etc. Il est ainsi plus facile de s'isoler, de s'éloigner d'un collègue que l'on aime moins et se rapprocher d'un autre. Au final, le flex-office apporte un taux de satisfaction des salariés plus élevé que sans.


Parmi les autres initiatives de ce genre, on peut citer l’organisation de pause déjeuner entre collègues et d’activités de team building, la création de salles de sport, pauses sieste, l’organisation de cours de yoga, de séances de massages etc.

Ces dispositifs ont tous été prouvés comme ayant un impact sur le bonheur des employés.




La 2ème approche va plus loin et cherche à amener un changement plus en profondeur : Il s’agit en particulier de développer une posture d’écoute des salariéssur les facteurs organisationnels reconnus comme ayant un impact sur les risques psychosociaux : la définition des tâches, le sens du travail, la répartition de la charge de travail, les relations entre les collègues et avec la hiérarchie etc.


La première étape consiste à recueillir les points de vue des salariés sur les situations de travail problématiques, sources de tensions.

La seconde étape implique d’échanger sur ces situations avec l’ensemble des acteurs concernés à l’occasion d’un débat orienté vers la recherche de solutions organisationnelles.


Dans cet but, l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) et le laboratoire de psychologie de l'Université Nancy 2 ont développé SATIN, un outil d'investigation des conditions de travail et de la santé. Il permet d'effectuer un diagnostic et aide à la mise en place d'une intervention.



Quelques conseils pour gérer le bien-être en entreprise


Pourquoi ne pas suivre les 10 commandements du bien-être au travail par le parisien :


1. Bien installé, tu seras

Les spécialistes constatent que l'aménagement intérieur des bureaux est de plus en plus important, et suggère d’inclure un fourmillement de petits espaces favorisant les rencontres et le partage.


2. De bonnes postures, tu adopteras

Les kinés affirment que bouger est bénéfique, et qu’il vaut même mieux changer de posture que de rester dans une bonne posture. Ils conseillent également de « décoller toutes les dix minutes son dos du fauteuil, de se redresser et de placer l'écran en face de ses yeux, de se placer de temps en temps sur le rebord du siège. »


3. Le soir, la connexion tu couperas

Il faut savoir se déconnecter, pour ne pas craquer. Il y a une prise de conscience chez certains dirigeants d’entreprise, et ils sont de plus en plus à obliger leurs salariés à s'arrêter, par exemple, en déconnectant les ordinateurs à partir d'une certaine heure.


4. Les salariés, tu consulteras

Être à l’écoute des salariés est nécessaire pour que les entreprises aient enfin une réelle gestion humaine.


5. Au bureau, tu te détendras

La pratique d’un sport au bureau ou de pauses siestes facilite les connexions entre les collaborateurs et contribue à l'équilibre personnel des salariés et leur épanouissement au travail.


6. Du sens à ton métier, tu donneras

Les entreprises doivent réaliser qu’il suffit parfois, pour que pour que leurs salariés soient heureux, que les managers reconnaissent leur travail, lui donnent du sens et leur disent merci.


7. De saines nourritures, tu serviras

Le « manger-sain » investit aussi les entreprises. La tendance se confirme avec le succès d'entreprises, telles Les Vergers de Gally, qui livrent dans les bureaux des paniers de fruits frais pour qu'ils soient offerts aux salariés.


8. Le « flex-office », tu adopteras

Souplesse des horaires, télétravail, coworking, mobilité dans l'espace de travail… Les nouvelles organisations, et en particulier le flex-office, ne sont pas qu’un effet de mode.


9. Bien protégé, tu seras

Dans certaines entreprises, en particulier dans le BTP, les équipes s'échauffent avant de prendre leur poste. Le corps est mieux préparé et les accidents du travail baissent.


10. La mobilité, tu favoriseras

La jeune génération a complètement intégré le nomadisme économique : d'une société à l'autre ou en changeant de fonction à l'intérieur de la même entreprise, et l’expérience est le plus souvent jugée bénéfique.



Des exemples d'initiatives pour améliorer le bien-être dans les entreprises, et peut-être s'en inspirer !


Selon une étude conduite par CBRE en 2018, si le bureau fermé reste la norme au niveau national (46 %), les grands groupes se mettent au flex-office les uns après les autres. Depuis 5 ans, on peut citer BNP Paribas Personal Finance, L'Oréal, Sanofi, BETC, SFR, Engie, PSA, Danone, le Crédit Agricole, Bouygues…



L'outil numérique « SpeakUP », crée par l’entreprise Human predictive intelligence (HPI), mesure le « climat social » dans une entreprise. Grâce à cet outil, les RH envoient aux salariés un questionnaire hebdomadaire de dix questions sur des thématiques variées comme l'égalité homme-femme, les salaires, la charge de travail, l'organisation générale de l'entreprise… Les réponses sont anonymes, et grâce aux remontées hebdomadaires, les RH peuvent lancer des actions ciblées et ajuster la tendance immédiatement. Vinci et SNCF Réseau ont, par exemple, déjà adopté la solution.


CBRE a choisi le sport pour favoriser le bien-être de ses salariés. Via Train Me, start-up spécialisée dans ce domaine, quatre séances sont programmées par semaine : fitness le lundi, yoga le mardi, self-défense le mercredi et boxe thaï, donc, le jeudi. Au sous-sol des locaux parisiens de l'entreprise, complètement aménagé avec des vestiaires, ils les employés s’entrainent, accompagnés de coach sportifs.


Les awards du bien etre au travail, délivrés par l’entreprise Lucca, récompensent les initiatives les plus intéressantes. Parmi elles, le prix de l’idée la plus innovante (édition 2019) a été attribuée à l’entreprise Toucan Toco, qui est parti du constat que des locaux humains et accueillants permettent aux collaborateurs de s’y sentir bien. L’entreprise a alors choisi de mettre à disposition de chaque nouvel arrivant un budget de 200€ pour choisir une œuvre d’art qui le représente afin de décorer les locaux. Résultats : Lancée il y a plusieurs mois, cette initiative innovante suscite l’engouement des équipes et renforce la fierté d’appartenance.


Le prix du coup de cœur du public (édition 2020) revient à Mutuelle Just, qui a eu l’idée de lutter contre la sédentarité au travail en permettant aux collaborateurs de pratiquer le sport pendant les heures de travail via des vélos-bureaux. Ils offrent ainsi la possibilité aux salariés de travailler et pédaler en même temps. Cette pratique favorise la concentration, le mieux-être, améliore la santé et lutte contre la sédentarité et l’obésité. Aujourd’hui, plusieurs collaborateurs ont pris l’habitude d’utiliser ces vélos-bureaux et de pédaler 15 ou 20 minutes plusieurs fois par semaine.


Le prix du projet à 0€ (édition 2020) a récompensé l’Office du tourisme Intercommunal de l’Est qui organise chaque mois un tirage au sort. Chaque membre du personnel devient ainsi l’ange gardien d’un autre salarié qu’il va protéger durant un mois de manière anonyme. Aucun défi spécifique n’est donné. Chaque ange est libre de prendre soin de son protégé comme il le souhaite mais sans se faire démasquer avant la fin du mois, où une cérémonie de révélation des anges gardiens est finalement organisée. L’initiative a permis d’améliorer la cohésion d’équipe et les échanges au sein de l’entreprise.


Pour voir tous les lauréats des awards du bien-être au travail, c'est ici !



Et vous, avez-vous des idées ou des propositions pour améliorer le bien-être à Engage City ? Envoyez les à bettina@engage.world et faisons de notre espace un havre de bonheur !

68 views0 comments